peintures

Sylt
Arylique sur toile 50×70 (2023)

Sous cette appellation sont regroupées des peintures traitées en grand format, ou en diptyque ou triptyque. Il s’agit d’aplats travaillés au couteau et à la brosse, autour de sujets récurrents : l’abîme, la faille, mais aussi la porte, l’ouverture, l’éveil de la nature, et les menaces qui planent sur elle.

En 2022, l’urgence du drame ukrainien m’a imposé de tenter de témoigner de l’horreur.

En 2023 le chaos qui emporte le monde ont éveillé en moi le souvenir d’un oncle déporté au camp de Sylt dans une île anglo normande. Mon travail de l’année l’évoque.